Je taille des sourires dans les plaies des montagnes

de Nelly Massera

2017 - 95 min - HD

 

Une coproduction Ana Films / Vosges Télévisions

Avec la participation du CNC (aide au développement et à la production), l'Agence Culturelle d'Alsace (aide à l'écriture) et de Strasbourg Eurométropole

 Achour a 30 ans. De jour comme de nuit, il marche, inlassablement. L’âme rebelle, il sillonne Alger et ses périphéries, squatte chez des amis et régulièrement quitte le centre ville pour retrouver la proche montagne en Kabylie, son alter ego. C’est dans ce paysage, marqué dans sa chair par la guerre et le terrorisme, que se poursuit une part de sa résistance, mobile.

Musicien algérien de punk-hardcore, Achour a un temps crié sa colère contre le régime de son pays et chanté « Anarchytecture ». Mais le mouvement s’est essoufflé, les amis se sont séparés. Son mur Facebook est devenu son carnet de notes, sa fenêtre ouverte sur le monde.

C’est un cri lancé à l’écho des montagnes, entre mur virtuel, façades infinies des grands ensembles et les strates des falaises minérales. Un cri qui nous revient.

 Équipe technique :

 

Réalisation : Nelly Massera

Image : Nelly Massera

Son : Nicolas Rhode

Musique : Pascal Doumange

Montage : Dominique Pâris / Nelly Massera

Nelly Massera

Artiste et réalisatrice, elle développe un travail plastique où se rencontrent vidéos, images, dessins et objets. Son œuvre s'élabore en connexion avec des histoires, un paysage et un contexte politique particulier et questionne le trouble entre différents niveaux de réalité. Elle s'intéresse aux convergences entre cinéma et art contemporain.
Nelly est invitée pour de nombreuses résidences d'artistes et expositions en France, Angleterre, Suède, Pologne, Lettonie, Inde, Québec, UAE (Dubaï), États-Unis. En 2010 la vidéo Nuit étoilée est acquise par la collection du FRAC Alsace et exposée en 2013 dans le cadre de "Pièces montrées" / 30 ans des Frac.