Château de terre

de Oriane Descout

90 min

 

Une production Ana Films / Oito TV / Mosaïk

Avec la participation de la Région Grand Est (aide à la production) et de l'Eurométropole de Strasbourg (aide à la production)

 En décembre 2011, Oriane est en voyage au Brésil. Elle débarque dans un écovillage où elle fait la connaissance de

Marreco. Pour la jeune Française, c’est le coup de foudre, autant pour le jeune homme que pour son mode de vie.

Oriane, qui a toujours été citadine, s’installe avec lui au sein de cette communauté rurale, autogérée, sans patrons et sans

salaires. Pour la première fois de sa vie, elle fait l’expérience de la terre et vit de façon concrète certaines idées qu’elle pensait utopistes.

Cinq ans plus tard, Oriane et Marreco ont acheté un terrain avec des amis, construisent leur maison en terre crue et s’intègrent à un mouvement d’exode urbain qui semble prendre de l’ampleur un peu partout dans le monde.

 

Ce film retracera 6 ans de vie, à la manière d’un journal intime, dans lequel Oriane livrera au spectateur ses doutes et ses tâtonnements. Les discussions du couple sont filmées : chacun partage ses peurs et ses désaccords.  On comprend petit à petit les nombreux obstacles auxquels ils doivent faire face. Car vouloir vivre différemment n’est pas toujours chose aisée... Deux fois ils entament la construction d’une maison. Deux fois le chantier doit être abandonné, faute de titres de propriété.

 

Oriane et Marreco parviendront-ils à emménager dans leur « château de terre » ?

 

Réussiront-ils à construire une société autonome, sans se couper des problématiques sociales du monde qui les entoure ?

 

De l’euphorie d’une rencontre amoureuse à l’utopie d’un mode de vie autosuffisant, ce film fait le portrait de leur couple, mais aussi celui d’une génération en recherche d’alternatives.

Oriane Descout

Née en 1987 à St-Nazaire, Oriane s’oriente vers le documentaire lors de ses études à l’école Louis Lumière, où elle réalise Écrit dans la marge, sur le Lycée Expérimental de St-Nazaire. Puis, elle tourne Puisqu'on nous envoie promener, coréalisé avec deux amis, au cours d’une marche de sans-papiers. En parallèle, elle encadre des ateliers vidéo à Paris. En 2011, elle part s'installer au Brésil. Elle réalise la web série Le Brésil, Marcio… et moi ? et commence l’écriture de Château de terre.