Arab & Tarzan

de Guillaume Kozakiewiez

52 min

 

Une coproduction Ana Films / 48° Rugissants / Vià Vosges

Développé avec le soutien de la Procirep-Angoa & de la Région Bretagne, sélectionné aux rencontres d’Août de Lussas 2017 et lauréat à la résidence annuelle de Ty Films 2018, le film a obtenu les aides à la production du département des Côtes d’Armor et de la Région Bretagne.

Arab et Tarzan Abu Nasser, deux frères jumeaux originaires de la Bande de Gaza, ont 30 ans et le cinéma chevillé au corps, au point de sembler eux-mêmes des personnages échappés d'une fiction...  Aujourd'hui, deux ans après leur sélection cannoise, ils préparent leur deuxième long métrage à Paris, où ils ont obtenu le statut de réfugiés politiques.

Dans leur chambre de 25 mètres carrés, dont ils sortent rarement, ils s'accrochent à ce qui leur reste de Gaza : une foule d'images, de photos, d'affiches ou de séquences de leurs films précédents qu'ils projettent sur les murs. Au cœur de ce laboratoire aux rideaux fermés même de jour, Apollo, leur deuxième long-métrage, prend forme. Animés tous deux par un besoin impérieux de raconter, sous toutes ses formes, leur territoire perdu, les deux frères extirpent de leur imaginaire une Palestine mentale, réinventée dans leur scenario, leurs dialogues, et leur recherche effrénée d'une incarnation juste et fidèle. Gaza : l'unique décor de leurs films, là où tout commence et tout retourne.

Là où, pourtant, ils ne retourneront jamais. Comment dès lors garder un pied dans ce réel là ? Par la fiction, répondent les deux frères, tandis que les nouvelles qu'ils reçoivent de Gaza  laissent peu de place à l'espoir.